http://www.nozart-events.com/blog/musique/buridane.html

BURIDANE

Découvrez "BURIDANE" sur : http://buridane.fr/

Pas Fragile, voilà un titre d’album qui résonne comme une porte d’entrée hors du commun. 
Buridane l’affirme de manière définitive, comme on se défend d’une première impression erronée…
Son grain de voix y est sans aucun doute pour quelque chose, sa blondeur, sa timidité également. Et pourtant, à l’écoute de ce premier enregistrement officiel, Buridane n’a rien d’une poupée,
elle est solide comme un roc !
Pour en arriver là, il lui a fallu franchir des obstacles qui lui paraissaient pourtant « contre nature » selon ses propres mots.

 

Parler, s’exprimer, se confier… exercices qu’elle préfère éluder dans un premier temps par la danse…
« La danse était un mode d’expression muet, je suis sortie du silence en écrivant des chansons. »
Et si vous lui dites qu’on ne parle pas en écrivant, elle vous répond : que c’est bien pour cela que je chante !
Seule d’abord à la guitare, là où on voulait bien d’elle, à Lyon et dans ses environs, puis à deux, enfin en groupe. Plus de 200 concerts, des récompenses en tout genres (Chantier des Francos et Prix Adami 1ère Francos, Coup de cœur Paroles et Musiques, le Fair…). 
Buridane saisit toutes les occasions pour chercher, creuser, tester, améliorer, parfaire un son, une intention, une présence, un propos…
Comment naviguer entre le grave et le léger, trouver les nuances pour se livrer tout en retenue, maquiller et protéger les personnes concernées par les histoires délicates, parfois violentes qu’elle raconte dans ses chansons…
Ainsi, Le Serment, parle-t-il de violences affectives ou (et) physiques ? Jusqu’où petite évoque-t-il une grossesse non désirée ou une maladie comme un caillou que l’on trimballe dans sa chaussure ? Et à propos de La Caillasse, qu’en pensez-vous ?
Quand à Badaboum, 1er extrait officiel dont le refrain donne le sourire, il est selon elle « d’un enthousiasme douteux… ».
Après avoir trouvé le bon équilibre entre musique et contenu, restait l’enregistrement. 
Rencontrer «La Bonne Equipe » pour graver de manière définitive ces premières chansons a été la première étape. Suite à une année de tentatives, Buridane choisit Pierre Jaconnelli après un essai qui s’est révélé « comme une évidence, ce qui ne m’arrive pas souvent… Et ce n’est pas parce qu’il a travaillé avec Biolay par exemple, c’est parce qu’il m’a comprise et là est l’essentiel… »
Une guitare qui scintille au centre, des musiciens qui l’entourent tout en subtilité ou en puissance pour accompagner cette voix cristalline qui vous chante à l’oreille ses histoires pas ordinaires, entre douceur et amertume.
Buridane, Pas Fragile ! 
Cela prouve bien qu’elle a fait du chemin depuis ses débuts et qu’elle a enfin choisi… contrairement à l’âne mort de soif et de faim à force de tergiverser entre seau d’eau et d’avoine selon la métaphore du philosophe Buridan*, dont elle s’est inspirée pour trouver son identité artistique et se présenter à vous….
*Jean Buridan, philosophe français du 14ème siècle, resté célèbre pour son paradoxe de l’âne mettant en avant que l’indécision peut être fatale.
Infos de début
Fondation en 27 novembre 2009
Genre
Chanson
Membres du groupe
Buridane: voix, guitare
Ville d’origine
Rouen
Maison de disques
Believe Recordings 

musique buridane

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire